Pressestimmen Orlando

 

 

Journal du Jura, 17.9.07

 

…Parmi les personnages principaux, il faut relever la remarquable performance de Martin Oro. Il parvient sans conteste à son rôle. De plus sa voix très veloutée fascine lorsqu`il entame ses vocalises périlleuses. Il maîtrise parfaitement son sujet. La jeune mexicaine, Rosa Elvira Sierra, quant à elle incarne une Angelica très décidée et téméraire. Sa vois chaleureuse enveloppe la salle entière. Notamment dans « Verd pianti… », air du troisième acte, elle excelle dans la douceur. La musique devient enchanteresse. Le personnage de la bergère, incarnée par Murielle Schwarz, est très important et joué manifiquement. ...Une production dynamique qui cherche à étonner, voilà une caractéristique propre au Théâtre Bienne Soleure.

La jeune équipe veut un opéra qui s`inscrit dans l`air du temps, en donnant une vision nouvelle de cette oeuvre.

 

 

 

Bieler Tagblatt, 17.9.07

 

.

 

...Der Träger der Titelpartie, Martin Oro, begeistert mit einer nun in allen Registern ausgeglichenen, sehr schönen Stimme, mit herrlich beweglichen Koloraturen und mit einer körperlich auch völlig ausgefüllten schwierig zu bewältigenden Rolle. Ausgeglichen auch die drei Frauen, Violetta Radormirska mit betörendem Mezzo in der Hosenrolle des Medoro, Rosa Elvira Sierra als Erscheinung und stimmlich einnehmend als Angelica...

Murielle Schwarz als Dorinda im Laufe des Abends immer überzeugender mit einigen wunderbaren Höhepunkten... Es war die erste Barockoper in der Geschichte des Theater Biel Solothurn; auf weitere Taten darf man gespannt sein.